Trial Murder Only

22.3.05

Je veux quitter ce monde heureux*

Il m'est venu une idée aujourd'hui. Partant du principe que j'abandonne peu à peu tout sens des responsabilités, il m'est assez facile de prévoir que je vais me retrouver demandeur d'emploi sous peu. Cela ne durera pas puisque j'abandonnerai presque aussitôt l'espoir de retravailler un jour.

Je fais appel à vous et à votre sens de l'humour pour m'aider à traverser cette période avec un max d'humour et de classe. Je me devine donc, durant deux ou trois jours, m'accrochant à cette vie sociale par mon ongle incarné, en train de rencontrer patrons, enflures, fumistes et autres DRH pour leur faire croire que j'ai envie de travailler pour eux. C'est là ou vous intervenez. Je sais qu'il y a parmi vous des feignasses de la plus belle engeance et je ne veux absolument pas que l'on m'embauche mais je veux me marrer un max avant de retourner jouer de la guitare dans le métro.

Je veux que vous m'aidiez à compiler les "phrases qui tuent" à lancer d'entrée de jeu lors d'une première rencontre. Imaginez la truffe imbue me débitant des "Bon M. Duracell Moradarty, j'ai lu votre CV, maintenant parlez-moi de vous." ou encore "Pourquoi croyez-vous avoir les qualifications requises pour ce poste?".

Je m'imagine déjà en train de les interrompre par des phrases du genre "Au fait, la paye, elle tombe bien le 25 de chaque mois?", "Vous utilisez toujours votre place de parking?", "Ça me va très bien comme bureau, mais le vôtre il est où?", "7 000€ par mois et après on discutera.", …

Aidez-moi à quitter ce monde en beauté mais avec classe.

*: Oui Maxime elle est de toi celle-là mais comme je t'aime bien, je suis sûr que tu m'aimerais bien aussi alors je me suis permis.
Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.