Trial Murder Only

6.3.05

En écoutant "Blue"

J'allais me coucher quand j'ai décidé d'explorer, encore une fois, la radio chez Yaël. Je descend la liste de haut en bas, notez le pléonasme, et je m'arrête sur l'album "Blue" de Joni Mitchell. Bien qu'elle soit extraordinaire, pour l'heure Joni je m'en tape. J'écoute les chansons et je revis ce mois à Athènes il y a un bail déjà.

Je suis arrivé à Athènes et comme n'importe quel musicien de rue l'aurait fait, je suis allé m'installer sur la plaka pour embêter les badauds avec me guitare, mes folks et mes blues. Niki est partie à Istanbul. On doit se retrouver à Paris pour aller à Amsterdam mais pour l'instant, je me retrouve seul dans les rues. Alors je chante. On me regarde, on me paye et on m'écoute parfois. Il ne m'a fallu que quelques jours pour identifier tous les musiciens de rues avec qui j'étais en "compétition" mais aucun d'eux ne dormait à l'endroit où moi je m'effondrais chaque soir.

Je passe les détails mais curieusement, tous ces musiciens de rue sont devenus mes potes du moment. Plutôt que de jouer seul chacun de son côté, nous avons fini par nous regrouper et improviser des concerts à plusieurs pour les touristes et nous terminions dans un bar où la tenancière nous payait les frites et la bière pour jouer.

De mes tribulations avec eux, il m'en souvient peu. Ils sont plusieurs mais il me reste Michael, visage de Jésus-Christ, Dieu de la guitare, apôtre de ma façon de chanter et elle, j'ai oublié son nom, albanaise, guitariste, chanteuse, "inoubliablement" belle, interprétant Joni Mitchell tellement bien qu'en écoutant "Blue" chez yaël ….
Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.