Trial Murder Only

1.3.05

C'est pas vrai, mais c'est pas vrai!

Il a encore laissé toutes ses bouteilles consignées sur le palier.

Et c'est qu'il boit, ce petit saligaud! Il boit comme un trou.

Quand je pense que moi, à son âge, j'osais même pas toucher a la bière alors que lui il se pète au whisky, l'enflure. Et pas n'importe lequel. C'est qu'il doit etre blindé, en plus.

Pour les chats, j'ai verifié: je me suis postée toute la nuit du vendredi derrière la porte et j'observais le palier du dessous par le trou de serrure de la porte. Je voulais en avoir le coeur net.

Et je m'etais pas trompée, hein.

À 2 heures du mat, il est sorti bourré -comment je sais qu'il etait bourré? Il a failli se tordre le cou en trebuchant dans les escaliers, pardis!

Et vous savez ce qu'il a dit, en tombant? Non, vous savez pas? Il a grogné "Raymonde Latourie, sale pute!" Et il s'est eclaté de rire tout seul comme un dingue. Ah non, sans aucun doute, il était ivre a chier.Pasque faut dire que j'ai bien ciré le parquet à son étage pour que ca glisse bien.

Morte de rire, j'étais. Mon mari, qui me connaissait mieux que personne, il avait l'habitude de me dire: "Raymonde, qu'est-ce tu peux faire ta vipère, des fois!" N'empêche que ca l'excitait, a mon Robert.

Enfin tout ca pour vous dire que c'est bien lui qui donne a manger a tous les chats du quartier.

Quand je disais à madame Tanfin qu'il était bizarre, ce type, elle voulait pas me croire.

Faut que j'aille lui toucher deux mots, a ce petit Moriarty.

Je m'en vais lui dire qu'il dégage ses bouteilles, et vite fait, bien fait, moi. L'est pas net, ce gars-la.

Je finis mon verre et j'y vais.
Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.